Le soudeur : un spécialiste de la soudure

Le soudeur : un spécialiste de la soudure
Le soudeur : un spécialiste de la soudure

La chaudronnerie regroupe plusieurs corps de métier. Ils sont liés les uns des autres. Si certains fabriquent des pièces, d’autres les assemblent. C’est le soudeur qui s’occupe de cette dernière opération. En effet, il est considéré comme des spécialistes de finition, car il assemble les pièces afin d’obtenir divers ouvrages chaudronnés. Mais que fait exactement le soudeur ? Quelle qualité doit avoir pour pouvoir exécuter ce métier ?

Quel est le rôle du soudeur ?

Le métier d’un soudeur consiste à assembler les pièces préparées par les chaudronniers et les tuyauteurs. Les pièces à fusionner sont d’un même métal. Cela peut être du fer, de l’acier, du cuivre, des métaux spéciaux, et même de l’aluminium. Pour accomplir cette mission d’assemblage, ce spécialiste suit plusieurs étapes, en effet, il :

  • étudie les documents techniques précisant le plan d’assemblage et la méthode de soudage à appliquer ;
  • évalue les risques selon les travaux à effectuer et les équipements à utiliser ;
  • prépare son poste de travail, effectue le réglage des machines, et se munit les équipements de protection ;
  • exécuter les opérations de soudage avec ou sans matériel d’apport ;
  • contrôle la qualité et la solidité de la soudure ;
  • polit la soudure pour la rendre la plus discrète possible ;
  • effectue les finitions.

Avant de terminer son travail, le soudeur rédige les documents de suivi de qualité. Pour réaliser ses rôles, ce spécialiste en soudure travaille en atelier et sur le chantier.

Quelles sont les techniques de soudage appliquées par le soudeur ?

Pour assembler les deux métaux, le soudeur utilise plusieurs techniques de soudage, à savoir :

  • le soudage au chalumeau : il est l’une des techniques de soudage les plus utilisées. Son principe est d’obtenir une flamme à l’aide du chalumeau et de deux types de gaz (gaz carburant et gaz comburant) pour fusionner les métaux ;
  • le soudage MMA : il consiste à créer un court-circuit provoquant un arc électrique et un très grand dégagement de chaleur. Pour souder les pièces, le soudeur utilise l’électrode comme un métal d’apport ;
  • le soudage MIG/MAG : il s’agit de deux techniques de soudage qui adoptent les mêmes processus de soudage. Mais la différence réside sur le gaz de protection utilisé pour chacun. Pour le soudage MIG, le gaz est inerte et pour l’autre, le gaz est actif ;
  • le soudage TIG : il est destiné à la réalisation des travaux fins demandant une qualité de soudure parfaite. Pour le faire, le soudeur utilise un arc électrique, un gaz inerte et une électrode en tungstène.

Chaque technique de soudage nécessite des compétences dans son application. En outre, le soudeur doit se munir des équipements de protection pour mieux se protéger. Parmi eux, il y a les gants, les lunettes, chaussures et masques de protection.

Quel est le profil d’un bon soudeur ?

Le métier d’un soudeur nécessite des compétences et des qualités pour pouvoir l’exécuter. Comme compétence, il doit savoir les caractéristiques des différents métaux utilisés et les techniques de découpe thermique et métallurgie. Il est indispensable aussi de savoir lire des plans et des documents techniques. A cela s’ajoutent les compétences dans l’utilisation des diverses machines et les différentes techniques de soudage.

Pour les qualités recherchées, le métier d’un soudeur exige endurance, minutie et technicité. La possession d’une bonne condition physique est également une autre qualité demandée. En effet, le soudeur travaille souvent debout ou dans des positions inconfortables, et dans un environnement bruyant.

Concernant le domaine d’intervention du soudeur, il peut travailler dans différents secteurs industriels. Dès qu’il y a une action de métallurgie à effectuer, il peut y intervenir. Il a la possibilité de trouver un emploi dans l’industrie automobile, pétrolière, chimique, etc.

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*