Logement étudiant : comment bien choisir son fournisseur d’énergie ?

Logement étudiant : comment bien choisir son fournisseur d’énergie

Il y plusieurs démarches à faire en priorité lorsqu’on emménage dans un appartement, dont la souscription à des fournisseurs d’énergie. Cela peut virer au casse-tête, car un mauvais abonnement aboutit à une facture salée, ce qui est problématique pour un étudiant. Découvrez dans cet comme éviter une telle situation.

Les démarches à effectuer

Que l’on s’installe dans un logement étudiant Montpellier ou dans une autre grande ville universitaire, que l’on change de fournisseur d’énergie ou non, il est indispensable de résilier ses contrats d’électricité et de gaz si on ne veut pas se retrouver dans le noir ou payer la consommation du locataire de l’appartement qu’on a quitté. Pou cela, on peut s’adresser directement à son fournisseur initial par téléphone ou par internet. Il est également conseillé de le faire au moins deux semaines avant son départ, et dans le cas où on n’a pas le temps de s’en occuper, on peut faire appel aux services gratuits d’aide aux contrats d’énergie.

Outre le contrat d’énergie, il est aussi impératif de mettre à jour d’autres contrats avant son départ, et c’est valable qu’il s’agisse d’un logement étudiant à Montpellier, à Paris ou à bordeaux. Le bail de location doit notamment être résilié, et les informations figurant sur le contrat d’habitation sont à revoir. Il en est de même pour le contrat d’eau si on change de commune, et le débit internet de son futur logement. La box doit également être résiliée, tout comme les abonnements aux transports en commun.

En ce qui concerne les documents à fournir lorsqu’on souscrit un contrat d’énergie pour son logement étudiant à Montpellier ou ailleurs, indépendant du fournisseur : la date d’emménagement, si possible le nom de l’ancien locataire, le relevé du compteur, le point de livraison (PDL) pour l’électricité et le point de comptage et d’estimation (PCE) pour le gaz, et enfin le relevé d’identité bancaire (RIB) si on souhaite payer ses factures par prélèvements automatiques. Enfin, il y a la mise en service des compteurs dans le nouveau logement dont le coût varie en fonction du délai demandé. Plus tôt on fait sa demande, moins on paie.

Les critères à prendre en compte

Depuis 2009, le marché de l’énergie est devenu concurrentiel, et les consommateurs ont désormais la possibilité de choisir parmi un grand nombre de fournisseurs, que ce soit pour les logements étudiants à Montpellier ou dans un autre pôle universitaire. Le premier critère à prendre en compte dans son choix est son budget, ainsi que les caractéristiques du logement. Il est à souligner que les étudiants ont tendance à prendre les mêmes fournisseurs que leurs parents, mais ce n’est pas toujours la meilleure option. En choisissant un fournisseur alternatif, on peut s’attendre à en moyenne 300 euros d’économie par an.

La surface du logement est aussi à ne pas négliger, tout comme la puissance du compteur et le type de chauffage utilisé. Pour un logement étudiant à Montpellier par exemple, la puissance est généralement de 3 kVa. Il est à savoir qu’il existe aujourd’hui 38 fournisseurs d’énergie qui se partagent le marché français. Ils proposent des tarifs basés, entre autres, sur le prix du kWh : ceux pratiqués par les fournisseurs alternatifs varient la hausse ou à la baisse par rapport aux tarifs réglementés d’Engie et d’EDF.

Autre critère de choix d’un fournisseur d’énergie, le coût de l’abonnement qui est fixé librement, et qui dépend généralement de la qualité du service client : offres digitales, conseilleurs téléphoniques, espaces personnels en ligne… Les options tarifaires méritent aussi une attention particulière : heures pleines/heures creuses, base ou deux options. Pour savoir quelle est l’offre la plus intéressante, il faut croiser ces différents critères et évaluer l’offre la plus adaptée à son budget. Dans le cas où on a du mal à s’y retrouver, on peut faire appel à un conseillé spécialisé ou utiliser un comparateur en ligne.

 

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*